LE

IL EST UN MOULIN

Retour
| 17 Mai 2024 | 486 vues

Version «chant de bivouac» inadaptée au pas cadencé

Attaque du chant après 1.2

Tonalité : Mi bémol majeur (Eb major)

Note de départ : Si bémol (Bb)

Cadence : 88 pas/mn

 

(à 3 temps)

[ Il est un moulin au fond de la vallée

Qui tourne et qui craque sans cesser(2.3.1).2  ] (bis)

(à 2 temps)

 

Partoutje m’en vais, où je m’en vais,

Par montagnes et forêts, et forêts.

(à 3 temps)

Le moulin enchanté, je le vois toujours

Qui tourne et qui craque sans cesser(2.3.1).2 

 

Partoutje m’en vais, où je m’en vais,

Par montagnes et forêts, et forêts.

(à 3 temps)

Le moulin enchanté, je le vois toujours

Ses murs, sa vallée, ses forêts(2.3.1).2.3

 

 

Es steht eine Mühle im Schwarzwäldertal

 

(à 3 temps)

[ Es steht eine Mühle im Schwarzwäldertal

Die klappert so leis’ vor sich hin (2.3.1).2 ] (bis)

(à 2 temps)

[ Und wo ich geh’ und steh’, ja geh’ und steh’

Auf im Tal und auf der Höh’, auf der Höh

(à 3 temps)

Da liegt mir die Mühle, die Mühle im Sinn’

1re fois Die Mühle vom Schwarzwäldertal(2.3.1).2 ] (bis)

2e fois Die Mühle vom Schwarzwäldertal(2.3.1).2.3

 

 

The Windmill

 

(à 3 temps)

[ There is a windmill at the bottom’ valley

Which turns and creaks without stopping(2.3.1).2 ] (bis)

(à 2 temps)

[ Wherever I am going, I’m going,

Over mountains and forests, and forests

(à 3 temps)

1re fois That magic windmill is always in my mind

Turning and creaking forever(2.3.1).2 ] (bis)

2e fois That windmill which sang, I always heard

Its walls, that valley and forest(2.3.1).2.3