LE

LE FANION DE LA LÉGION

Retour
| 21 Mai 2024 | 441 vues

Attaque du chant pied gauche après 1.2.3.4

Tonalité : Fa majeur (F major)

Note de départ : Do (C)

Cadence : 88 à 96 pas/mn

 

I. Du Tonkin à Casa,  2

De Beyrouth à Dakar, 2   

De Sidi-bel-Abbès aux sables brûlants de Meknès,  2

La grenade au képi,  2

Sans peur et sans répit,  2

Lorsque l’un de nous meurt

Nous reprenons avec ardeur. 2

 

Refrain :

As-tu vu le fanion du légionnaire,

As-tu vu le fanion de la Légion ?

On nous appelle les fortes tes,

On a mauvaise  réputation(2.1)

Mais on s’en fout comme d’une musette,

On est fiers d’être à lagion, à la Légion,

Et ce qu’ignore le vulgaire,

C’est que du soldat au colon(2).1

Ils ont une âme (1) de mousquetaire, (1)

Les légionnai(1)res(2.1).2

 

II. Quand goûté, las2

Honteux de son pas,  2

On rencontre un p’tit gars mourant des rigueurs d’ici-bas2

On lui dit : “viens, petit,  2

Chez nous chercher l’oubli,  2

Sous un soleil de plomb,  

Chanter notre plus belle chanson”. 2

 

Nota : fin du 8e vers du refrain, on ne rajoute jamais

          sur les temps muets «réputation» ni « oui au                  colon ! »